Accueil > Humeur et humour > Ciné-fauteuil ; ciné-médiathèque ; ciné-lundis

Ciné-fauteuil ; ciné-médiathèque ; ciné-lundis

à nos écrans

mercredi 7 février 2007, par Sophie Quiniou

cinéphiles, à nos écrans

L’offre de cinéma est de nos jours bien diversifiée pour notre plus grand bonheur de cinéphiles.
Tout d’abord, et le plus souvent, ( faut-il le regretter ?..)le petit écran à domicile ; " la vidéo a changé ma vie " indique Truffaut dans la publicité pour les K7 vidéo. Bonheur de revoir pour la dixième fois son film culte ; possibilité de découvrir des films que l’on a très peu de chance, hélas, de voir sur les écrans de la Roche et d’aller chercher le film de son réalisateur préféré que l’on ne connait pas encore, comme on se précipite pour se procurer le dernier livre de l’écrivain qui nous fascine. Peuvent suivre les discussions dans l’intimité amoureuse, amicale ou familiale ou bien les ruminations solitaires non moins productrices de cogitations.
Viendraient ensuite, et c’est une initiative que je voudrais défendre ici, les projections du samedi après-midi à la médiathèque, à mi-chemin entre l’écran de télé et la projection en salle : un petit amphi de cinquante places, un écran d’un mètre cinquante de large,des cycles concernant des réalisateurs ou des thématiques, une présentation documentée des oeuvres présentées, un débat animé par Babeth ou Valéry : voilà une offre séduisante où de simple consommateur on peut prétendre au statut d’amateur éclairé, où la curiosité est démultipliée par les commentaires, les regards croisés du petit nombre de spectateurs.
Le cycle Gus Van Sant m’a paru particulièrement intéressant. Explorant l’abrupte solitude des adolescents de My own private Idaho ( le 3 février ) ou d’Elephant ( le 3 mars ) il suscite une grande admiration pour les qualités formelles de ses réalisations qui lui ont valu une Palme d’Or en 2003 pour Elephant. Ne pas manquer la projection de Last Days le 28 Avril à 15h.
Enfin, les lundis du cinéma au théatre vont pouvoir nous permettre de patienter en attendant l’ouverture de l’ancien Concorde rénové, d’avoir accès à des films d’auteurs qui passent comme des étoiles filantes à Cinéville ou qui ne passent pas du tout, de faire des rencontres et de profiter des compétences variées des intervenants.
Cinéphiles, à vos écrans !! Nous avons du pain sur la planche pour rassasier notre appétit, aiguiser notre curiosité, exercer notre regard, émoustiller notre jubilation.

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.