Accueil > Nos quizz > Comment assassiner son contemporain avec quelque variété

Comment assassiner son contemporain avec quelque variété

Petit quizz sur les moult façons de cinématographiquement assassiner.

lundi 16 janvier 2012, par filparp

Voici tout d’abord une liste d’armes du crime :

- une raquette de tennis

- une perceuse électrique

- un câble haute tension

- un vaisselier

- un grille-pain plus le gaz domestique

- un pic à glace

- des épines enduites de venin de grenouille

- une petite cuillère

- un tuyau en plomb

- une ancre de barque

- un phallus en plâtre

- une porte de garage

- un jet d’eau à haute pression servant à fractionner le charbon

- une caméra tueuse

- une agrafeuse dans le front

- une statue

- une hache

- une cafetière en verre

- une bombe aérosol et un barbecue

- une tronçonneuse lancée du dernier étage

Voici maintenant quelques films :

- Le Voyeur de Michael Powell (1960)

- Goldfinger de Guy Hamilton (1965)

- Opération Tonnerre de Terence Young (1965)

- Orange mécanique de Stanley Kubrick (1972)

- On ne vit que deux fois de Lewis Gilbert (1967)

- Au service secret de sa majesté de John Glen (1969)

- The driller killer d’Abel Ferrara (1979)

- Shining de Stanley Kubrick (1980)

- Blade Runner de Ridley Scott (1982)

- Octopussy de John Glen (1983)

- Basic Instinct » de Paul Verhoeven, (1992)

- Scream de Wes Craven (1996)

- L’arme fatale 4 de Richard Donner (1998)

- American Psycho de Mary Harron (2000)

- La Mort dans la peau de Paul Greengrass (2004)

- A History of Violence de David Cronenberg (2005)

- Apocalypto de Mel Gibson (2007)

- La Vengeance dans la peau de Paul Greengrass (2007)

- The Horribly Slow Murderer with the Extremely Inefficient Weapon de Richard Gale (2008)

- People Mountain People Sea de Cai Shangjun(2011)

Le jeu consiste, vous l’aurez deviné, à relier les bonnes armes du crime aux bons films.

19 ou 20 bonnes réponses : votre connaissance du sujet est un peu inquiétante...

17 ou 18 bonnes réponses : vous avez gagné un contrat de tueur chez Hollywood & Co

15 ou 16 bonnes réponses : colt d’or chez James Bond

13 ou 14 bonnes réponses : colt d’argent

11 ou 12 bonnes réponses : colt de bronze

9 ou 10 bonnes réponses : colt rouillé

moins de neuf bonnes réponses : ne passez pas toutes les scènes de meurtre sous le fauteuil !

La solution...

- Le Voyeur de Michael Powell (1960) : une caméra tueuse

- Goldfinger de Guy Hamilton (1965) : un câble haute tension

- Opération Tonnerre de Terence Young (1965) : un vaisselier

- Orange mécanique de Stanley Kubrick (1972) : un Phallus en plâtre

- On ne vit que deux fois de Lewis Gilbert (1967) : une statue

- Au service secret de sa majesté de John Glen (1969) : une ancre de barque

- The driller killer d’Abel Ferrara (1979) : une perceuse électrique, comme le nom du film l’indique !

- Shining de Stanley Kubrick (1980) : la hache

- Blade Runner de Ridley Scott (1982) : un tuyau en plomb

- Octopussy de John Glen (1983) : une raquette de tennis

- Basic Instinct » de Paul Verhoeven (1992) : un pic à glace.

- Scream de Wes Craven (1996) : une porte de garage.

- L’arme fatale 4 de Richard Donner (1998) : l’agrafeuse dans le front

- American Psycho de Mary Harron (2000) : la tronçonneuse lancée du dernier étage

- La Mort dans la peau de Paul Greengrass (2004) : grille-pain + gaz domestique

- A History of Violence de David Cronenberg (2005) : une cafetière en verre

- Apocalypto de Mel Gibson (2007) : épines enduites de venin de grenouille

- La Vengeance dans la peau de Paul Greengrass (2007) : bombe aérosol + barbecue

- The Horribly Slow Murderer with the Extremely Inefficient Weapon de Richard Gale (2008) : une petite cuillère, il était possible de le deviner !!!

- People Mountain People Sea de Cai Shangjun (2011) : un jet d’eau à haute pression servant à fractionner le charbon

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.