Accueil > Les classiques > Mouchette

Mouchette

De Robert Bresson, 1967, france. 1h18

mercredi 1er octobre 2014, par filparp

Mouchette

Avec "Mouchette" de l’inclassable et grand Robert Bresson disparu en l’an 2000, on allie l’approche sociale et le spirituel, on retourne aux racines du cinéma et de la pensée.

Bresson n’est jamais plus à l’aise que dans ses adaptations de l’écrivain catholique Georges Bernanos, célèbre pour son « Journal d’un curé de campagne » que Bresson a déjà mis en scène.

Il déclare : "Il y a dans toute l’œuvre de Bernanos une sensibilité à Dieu que j’ai tenté de transposer dans mes images et dans leur rythme". Mais il évoque aussi " ...la misère et la cruauté. Celle-ci est partout : les guerres, les camps, les tortures, les assassinats ".

Le fil s’organise autour d’un regard ; « Un regard farouche de méfiance et de ruse », nous dit Bernanos.

Si Robert Bresson a adapté le texte, changé le temps et le lieu, cassé la chronologie du livre, il reste cependant d’une extrême fidélité. modernisé le cadre et boule­versé la chronologie du roman de Ber­nanos. Il lui est cependant resté d’une totale fidélité.
En allant regarder dans les tréfonds de l’âme, en cherchant les clairs-obscurs de la conscience, en allant à la fois à la simplicité apparente et complexe des sentiments humains, Bresson nous donne à voir des objets simples qui gardent leurs vertus du réel, comme ce biberon réchauffé dans un corsage.

Mouchette, fille d’alcoolique, chétive et pauvre, vit en solitaire par le besoin d’aimer et d’être aimée. Héroïne en perdition, elle est confrontée à la cruauté du monde adulte, à l’incapacité de vivre de sa mère, à l’horreur du désir masculin dans sa face bestiale, à la médiocrité d’un univers qui nie l’imaginaire de l’enfance.

Un film sombre mais moins désespéré que son épilogue. Un film où le noir de l’étang est éclairé d’une robe de mousseline blanche. Un incontestable chef d’oeuvre du cinéma français.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.