Accueil > Actualité cinématographique > Le palmares 2014 de la rédaction

Le palmares 2014 de la rédaction

mardi 30 décembre 2014, par filparp

Il est venu le temps subjectif des classements...

Antoinette Doisnel :

1 : Bird People Pascale Ferran

2 : Mommy Xavier Dolan

3 : The grand Budapest hotel Wes Anderson

4 : 20 000 jours sur terre Iain Forsyth, Jane Pollard

5 : Fidelio l’odyssée d’Alice Lucie Borleteau

6 : Le vent se lève Hayao Miyazaki

7 : Aimer, boire et chanter Alain Resnais

8 : Saint Laurent Bertrand Bonello

9 : P’tit Quinquin Bruno Dumont

10 : Xenia Panos H Koutras

Filparp :

1 : Conversation avec Noam Chomsky Michel Gondry

2 : Aimer, boire et chanter Alain Resnais

3 : Xenia Panos H Koutras

4 : Trap street Vivian Qu

5 : Standing aside, watching Yorgos Servetas

6 : At home Athanasios Karanikola

7 : Ptit quinquin Bruno Dumont

8 : Mommy Xavier Dolan

9 : The Grand Budapest Hotel Wes Anderson

10 : 20 000 jours sur terre Iain Forsyth, Jane Pollard

  • L’arnaque de l’année : le PPP de Ferrara,
  • Les regrets qu’il n’y soient pas : Le bruit de Recife Kleber Mendonça Filho, Party girl de Marie Amachoukeli, Claire Burger et Samuel Theis, Le conte de la princesse Kaguya d’ Isao Takahata et Bird people de Pascale Ferran. Mais il faut faire des choix. Et j’avais mis Le vent se lève l’année dernière...
  • Le navet de l’année : ex-aequo : les vacances du Petit Nicolas et 12 Years a Slave.

maro :

Pour une fois, un palmarès simple à établir :

1 : Ida (Pavel Pawlikowski)

2 : P´tit Quinquin (Bruno Dumont)

3 : Léviathan (Andrey Zviaguintsev)

4 ex-æquo : Bande de filles (Céline Sciamma), Le paradis (Alain Cavalier), Bird People (Pascale Ferran), Saint Laurent (Bertrand Bonello), Les combattants (Thomas Cailley)

+ Winter Sleep (Nuri Bilge Ceylan), Under the Skin (Jonathan Glazer), Le vent se lève (Hayao Miyazaki), Mr Turner (Mike Leigh)

- Accessits à : Les bruits de Recife, Night Moves, 12 Years a Slave, The Grand Budapest Hotel, Timbuktu, Hippocrate, Party Girl

- Pas vus (entre autres) : Mommy, Fidelio, L’institutrice, Night Call, Fury, Interstellar, Love is Strange, White Bird, Maps to the Stars, Gone Girl, Le garçon et le monde

- Distingués lors du fif85 : The Look of Silence (Joshua Oppenheimer), 20000 jours sur terre (Ian Forsyth & Jane Pollard), From What is Before (Lav Diaz)

Quoi qu’on puisse entendre, 2014 aura été une très bonne année pour le cinéma français, explorant des domaines variés, sous des formes différentes, avec des auteurs "neufs". À l’inverse, les États-Unis sont quasiment absents de mon choix mais je ne suis pas allé par exemple à Night Call ou Fury (seulement diffusés en VF à La Roche sur Yon).

J’oubliais de mentionner la meilleure comédie vue cette année : Miracle au village, chef d’œuvre improbable (au mépris de la censure, faire rire des valeurs nationales les plus sacrées) signé Preston Sturges en... 1944, dans une version joliment restaurée qu’il faudrait programmer au Concorde !

Messages

  • "Le navet de l’année : ex-aequo : les vacances du Petit Nicolas et 12 Years a Slave."
    incompréhensible !
    comment est-ce possible pour des "critiques" de mettre ex-aequo une comédie franchouyarde vide de sens et sans âme avec un drame, historique qui a au moins le mérite d’avoir un effort de réalisation et un casting honorable ?

    ou est ce simplement par pur esprit de contradiction ?
    oscar du meilleur film rime t-il avec navet de l’année pour vous ?
    l’industrie du cinéma hollywoodien vous dégoûte t-elle au point d’être hargneux ?

    après plusieurs lecture de vos articles je pense que la description de votre blog ne correspond pas au contenue...
    "Blog plein d’humour sur l’actualité du cinéma, les films récents ou passés et les événements"
    l’actualité du cinéma d’auteur, a petit budget, méconnu et très peu distribué semble plus approprié...

    le cinéma est un art même dans sa forme la plus divertissante que cela vous plaise ou non.

    • D’abord un petit rappel : la critique sur le blog de 12 years a slave est bonne, il faut le rappeler. Qu’un des rédacteurs du blog (moi en l’occurrence puisque je réponds) puisse par contre trouver que ce film est d’une platitude absolue, et d’un bien-pensant écoeurant correspond a une vieille tradition de la critique française, qui détestait les films "de gauche" convenus. Cette opinion, qui est la mienne et pas celle du blog, m’ fait en effet m’amuser, par goût de la provocation je le reconnais, dans cet exercice sans grand sens que sont les palmarès, a mélanger deux films que je pense appartenir tous deux à la catégorie du mauvais cinéma. Libre à vous de penser le contraire, comme d’ailleurs la majorité des personnes du blog.
      Par contre, je ne comprends pas la suite de votre raisonnement. Quel rapport avec le fait que le cinéma soit un art même sous sa forme la plus divertissante ? 12 years a slave serait-il un film comique ? Si tel est le cas, je ne l’ai effectivement pas regardé sous le bon angle ! Et le blog adore les films comiques, notre critique de bienvenue chez les Cht’is était même plutôt bonne.
      Quand au choix des films analysés sur ce blog, il est avant tout lié à notre liaison avec un cinéma, Le Concorde de la Roche/Yon, dont nous essayons dans la mesure de nos modestes moyens de suivre la programmation. Un cinéma populaire à la clientèle et aux options variées. Un cinéma de qualité, pas un multiplexe, c’est vrai. Mais nous attendons avec impatience le dernier Eastwood, par exemple (en VO of course). Merci et bonnes aventures ciné !

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.