Accueil > Actualité cinématographique > La vie très privée de Monsieur Sim

La vie très privée de Monsieur Sim

De Michel Leclerc, France, 2015. 1h43

dimanche 8 novembre 2015, par filparp

Monsieur Sim est un raté. Il a raté son mariage, son enfance, ses premières amours, sa paternité. Il a vu tout partir autour de lui, même son emploi, et s’il accroche quelqu’un dans une conversation, il peut le faire périr d’ennui.

Son propre père qui vit en Italie ne lui accorde que quelques instants quand il va le voir, alors, quand il a une opportunité de trouver un nouveau job dans la vente de brosses à dents qui vont "révolutionner l’hygiène bucco-dentaire", il la saisit, et commence une sorte de road-movie où, outre ses conversations avec un GPS qui ne le dément guère, il va revoir son ex, sa fille, aller de surprises en surprises.

Michel Leclerc auteur entre autres du court-métrage Le Poteau rose et dont c’est le cinquième long (après La Tête de Maman, J’invente rien, Télé Gaucho, et Le Nom des gens), adapte pour la première fois un roman, en l’occurrence celui de Jonathan Coe. Un roman dont l’intrigue a la bonne idée de mêler aux tribulations de ce naufragé de l’existence l’histoire vraie d’un navigateur solitaire qui, à la dérive dans tous les sens du terme, avait fantasmé un tour du monde qu’il ne faisait pas pour les journalistes, avant une fin tragique... Une histoire qu’un personnage joué par un Matthieu Amalric en forme fait découvrir à notre héros

Comme à l’accoutumée, Jean-Pierre Bacri est fantastique dans ce rôle doux-amer. Valeria Golino, Isabelle Gelinas, lui donnent une réplique très satisfaisante. On rit de bon cœur et en abondance, grâce à de bonnes répliques et au jeu des acteurs. Et si le film est un peu inconstant, avec des moments de marée basse, il n’en reste pas moins une comédie largement au-dessus du niveau moyen du genre en France, faut-il le rappeler fort bas.

Un très agréable divertissement, un régal pour les amateurs de Bacri...

Messages

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.