Accueil > DVD > Sélection DVD décembre 2009

Sélection DVD décembre 2009

mardi 29 décembre 2009, par Antoinette Doinel

Beaucoup de nouveautés et de coffrets pour les fêtes.
Alors faites et faites vous plaisir pour Noël...

Adieu Gary de Nassim Amaouche (2009)
Studio Canal : 20 euros.
Avec Jean-Pierre Bacri.

Voir notre critique en ligne.

Au milieu de nulle part, une cité ouvrière vidée de sa population depuis quelques années déjà.
Pourtant, certains habitants ont décidé d’y rester, plus par choix que par nécessité, parce que c’est là qu’ils sont nés et qu’ils ont grandi.

L’âge de glace 3 de Carlos Saldanha (2009)

Twentieth Century Fox France : 15 euros

Les héros de L’Age de glace sont de retour pour une nouvelle aventure hilarante, où une maladresse de Sid le paresseux va les propulser au coeur d’un monde étrange perdu sous la glace, et peuplé de dinosaures !

Etreintes brisées de Pedro Almodovar (2009)
avec Pénélope Cruz.
Pathé : 19 euros.

Dans l’obscurité, un homme écrit, vit et aime. Quatorze ans auparavant, il a eu un violent accident de voiture, dans lequel il n’a pas seulement perdu la vue mais où est morte Lena, la femme de sa vie.

Jaffa de Kalat Hayam (2009)
Avec Ronit Elkabatz
Editions Zilo : 19 euros

Voir notre critique en ligne

Jaffa, non loin de Tel Aviv. Le père de Mali est propriétaire d’un garage où travaillent Hassan et son son fils Toufik.
Les relations entre employeurs juifs et salariés arabes sont bonnes en apparence ...Mali et Toufik vivent une aventure passionnelle depuis plusieurs années, qu’ils cachent à leurs familles par crainte de leurs réactions.
Lorsque Mali tombe enceinte par accident, ils décident d’agir.

J’ai tué ma mère de Xavier Dolan (2009)
avec Anne Dorval, Xavier Dolan,

France télevision : 19 euros

Hubert Minel n’aime pas sa mère. Du haut de ses seize ans, il la jauge avec mépris, ne voit que ses pulls ringards, sa décoration kitch et les miettes de pain qui se logent à la commissure de ses lèvres quand elle mange bruyamment. Au-delà de ces irritantes surfaces, il y aussi la manipulation et la culpabilisation, mécanismes chers à sa génitrice. Confus par cette relation amour / haine qui l’obsède chaque jour de plus en plus, Hubert vague dans les arcanes d’une adolescence à la fois marginale et typique - découvertes artistiques, expériences illicites, ouverture à l’amitié, sexe et ostracisme.

Là-Haut de Pete Docter (2009)
Walt Disney Home Entertainment

Voir notre critique en ligne

Quand Carl, un grincheux de 78 ans, décide de réaliser le rêve de sa vie en attachant des milliers de ballons à sa maison pour s’envoler vers l’Amérique du Sud, il ne s’attendait pas à embarquer avec lui Russell, un jeune explorateur de 9 ans, toujours très enthousiaste et assez envahissant... Ce duo totalement imprévisible et improbable va vivre une aventure délirante qui les plongera dans un voyage dépassant l’imagination.

Vengeance de Johnnie To (2009)

avec Johnny Hallyday

TF1 vidéo : 19 euros.

Un père vient à Hong Kong pour venger sa fille, victime de tueurs à gages. Sur son passeport est marqué "cuisinier". 20 ans plus tôt, il était un tueur professionnel.

Les coffrets :

3ème coffret de Douglas Sirk chez Carlotta :
- LA FILLE DES MARAIS (1935 - N&B - 78 mn) avec Hansi KNOTECK, Ellen FRANK, Kurt FISCHER-FEHLING, Friedrich KAYSSLER, Theodor LOOS, Jeannette BETHGE
En se rendant à la foire aux servantes du village, Karsten Dittmar assiste à une scène bien singulière : au tribunal a lieu le procès d’Helga Christmann, de la ferme du marais, qui supplie son ancien employeur de reconnaître l’enfant qu’elle porte. Bouleversé par la sincérité d’Helga face à la foule moqueuse, Karsten l’engage comme servante dans sa ferme. Mais une fois sur place, les parents et la fiancée du jeune homme regardent d’un œil mauvais cette nouvelle venue...

- LES PILIERS DE LA SOCIÉTÉ (1935 - N&B - 78 mn) avec Heinrich GEORGE, Maria KRAHN, Horst TEETZMANN, Albrecht SCHÖNHALS, Suse GRAF, Oskar SIMA

- PARAMATTA, BAGNE DE FEMMES(1937 - N&B - 98 mn)avec Zarah LEANDER, Willy BIRGEL, Hilde v. STOLZ, Carola HÖHN, Viktor STAAL
Londres, au XIXème siècle. Scabreuse et allusive, la chanteuse Gloria Vane fait scandale au théâtre Adelphi. Son amant, Albert Finsbury, est nommé capitaine aux colonies et doit partir en Australie, promettant à Gloria de revenir la chercher dans un an. Criblé de dettes, il falsifie un chèque avant son départ. Lorsque la supercherie éclate, Gloria s’accuse à sa place. Le tribunal, qui s’oriente en procès moral, la condamne à 7 ans de bagne. Elle est envoyée à Paramatta, l’atroce prison pour femmes de Sydney, emprisonnée à quelques mètres de l’endroit où vit son amant...

- LA HABANERA(1937 - N&B - 93 mn) avec Zarah LEANDER, Karl MARTELL, Ferdinand MARIAN, Julia SERDA, Boris ALEKIN, Paul BILDT
En voyage à Porto Rico avec sa tante, la Suédoise Astrée Sternhjelm succombe aux charmes des lieux et du chevalier Don Pedro de Avila, qui règne en maître sur l’île. Au moment de repartir, Astrée s’enfuit retrouver Pedro et devient son épouse. 10 ans plus tard, sa vie est devenue un enfer : elle habite une prison dorée, sous l’emprise d’un mari tyrannique et jaloux. Elle tente secrètement de s’enfuir en Suède avec son fils lorsqu’un médecin suédois, ancien soupirant d’Astrée, débarque sur l’île pour conduire des recherches...

Jeux de Lang

En 1944 et 1945, Fritz Lang réalise deux films jumeaux. La même distribution, Joan Bennett, Edward G. Robinson et Dan Duryea. Chacun incarne à deux reprises des personnages à peu près identiques : Edward G. Robinson , le « middle-aged man » à la vie monotone, Joan Bennett, une femme au statut ambigü, une prostituée ou simplement une femme facile et Dan Duryea, la crapule.

Dans les deux films, la peinture et les tableaux constituent un ressort fondamental de l’intrigue. Dans La Femme au portrait, Richard Wanley découvre dans la vitrine d’une galerie, le tableau d’une femme qui le fascine, avant que celle-ci apparaisse. Dans Rue rouge, la peinture constitue le jardin secret de Chris Cross et se retrouve également au centre de sa rencontre avec Kitty, qui va utiliser le petit homme et le manipuler avec la complicité de son souteneur.

Coffret Claire Simon

Coûte que coûte (1995), Sinon oui (1997), 800 kilomètres de différence (2000), Ça brûle (2006), Les Bureaux de Dieu (2008)
Film 1 : Les bureaux de Dieux, 2008 (documentaire / fiction)
Reconstitution de la réalité du planning familial. Claire Simon nous enferme en huis clos avec les conseillères et les femmes dans les bureaux de Dieu.

Film 2 : 800Km de différence / Romance, 2001 (documentaire)
Claire Simon film l’amour naissant de sa propre fille pour Greg lors des vacances d’été. Ce documentaire se construit sous les confidences adolescentes, les interrogations d’une mère sur sa fille qui grandit et devient femme, les regards d’une femme mûre sur une jeune fille.

Film 3 : Ça brûle, 2006 (fiction)
Livia fait une chute de cheval. Jean, pompier, vient à son secours. Très vite, la jeune fille va se prendre d’amour pour cet homme marié. Les sentiments brûlants du désir vont conduire au flammes la passion de l’adolescente...

Film 4 : Coûte que coûte, 1995 (documentaire)
Descente aux enfers d’une entreprise au bord de la faillite.

Film 5 : Sinon oui, 1997 (fiction)
Est-elle enceinte ? Voici la question centrale de ce film. Mais c’est avant tout vers la question de l’illusion que nous entraîne Claire Simon. Cette jeune femme enceinte ou pas, que son mari veut quitter. Cette jeune femme sans vie en elle qui ne répond que sous les traits des « on dit ». La cinéaste montre l’abandon de soi-même sous le joug des mots des autres. Véritable torture du regard des autres, qui plonge dans l’illusion la vie même.

Coffret Nikita Mikhalkov :

Volume 1 :

Le nôtre parmi les autres (Svoy sredi chuzhikh, chuzhoy sredi svoikh ), 1974 - 100 min. :
Pendant la Guerre civile, la Russie a besoin de blé. On ne peut en acheter à l’étranger qu’avec de l’or. Le Parti communiste de Sibérie envoie une cargaison de métal précieux à Moscou sous la protection d’un groupe de Tchékistes. Ces derniers sont attaqués et l’or est confisqué. Un des Tchékistes resté vivant est accusé de trahison. Il part seul à la recherche du trésor perdu. Son courage et sa ruse lui feront retrouver l’or et prouver en même temps son innocence.

- L’Esclave de l’amour (Raba lyubvi ), 1976 - 92 min. :
Crimée 1974. Alors qu’une équipe de cinéma tourne un mélodrame, la révolution embrase Moscou. La vedette du film, Olga, va aider un militant révolutionnaire.

- Partition inachevée pour piano mécanique (Neokonchennaya pyesa dlya mekhanicheskogo pianino), 1977 - 100 min. :
A l’occasion d’une réception, un instituteur de village retrouve son amour de jeunesse.

- Cinq soirées (Pyat vecherov), 1979 - 100 min. :
Un homme et une femme se retrouvent, après vingt ans de silence. Pour cinq soirées qui vont peut-être changer leur vie.

Volume 2 :

Quelques jours de la vie d’Oblomov (Neskolko dney iz zhizni I.I. Oblomova ), 1980 - 150 min. :
Ilya Ilytch Oblomov, propriétaire terrien oisif, souffre de neurasthénie. Refusant le monde extérieur, son seul plaisir réside dans les plats rustiques que lui cuisine son vieux serviteur.

- La Parentèle (Rodnya ), 1981 - 95 min. :
Maria, campagnarde énergique, décide de se rendre à la ville pour intervenir dans la vie de sa fille qui la scandalise par sa façon de vivre.

- Sans témoins (Bez svideteley ), 1983 - 95 min. :
Une femme est effrayée par l’intrusion intempestive d’un homme. En fait, ces deux êtres sont séparés depuis neuf ans. L’homme, d’évocations nostalgiques en vaines tentatives de séduction, opère un dernier chantage pour retrouver celle qu’il a perdue.

Intégrale Nicolas Philibert

14 films (dont un inédit, Nénette), de nombreux compléments DVD et un livret

Caractéristiques du DVD 1 - La Voix de son maître (1978, 100 min)

Douze patrons de grandes entreprises parlent face à la caméra du pouvoir, de la hiérarchie, des syndicats, des grèves, de l’autogestion... Leurs voix se mêlent, se dispersent, se démultiplient dans la ville, les usines... Sous le discours patronal apparaît progressivement l’image d’un monde futur...

Victime de la censure à la télévision sous deux mandats présidentiels successifs, La Voix de son maître est un document rare et passionnant, qui serait aujourd’hui impossible à reproduire : les interviewés sont en effet livrés à leur propre discours, sans intervention orale de la part des réalisateurs. Une méthode implacable qui laisse poindre une vérité sans fard...

Bonus
- Entretien avec Gérard Mordillat et Nicolas Philibert par Odile Conseil
- Décryptage du discours patronal par Frédéric Lordon, économiste et chercheur au CNRS

DVD 2 - courts-métrages

La Face Nord Du Camembert (1985, 7 min)
Pour les besoins du film Billy Ze Kick (de Gérard Mordillat), le jeune alpiniste Christophe Profit est sollicité pour « doubler » un acteur. Il va devoir escalader à mains nues un immeuble de 60 mètres de haut.

Trilogie Pour Un Homme Seul (1987, 53 min)
L’un des plus fabuleux « enchaînements » jamais réalisé par un alpiniste : les 12 et 13 mars 1987, Christophe Profit 26 ans, réussissait en 40 heures l’ascension hivernale des trois plus grandes faces nord des Alpes : Grandes Jorasses, Eiger, Cervin. Mais par-delà la couverture de l’événement, c’est la coulisse qui est découverte, l’histoire de ce projet, les hauts et les bas de ses préparatifs et la personnalité de son auteur, danseur des verticales, qui concentre au bout de ses doigts l’énergie et les réflexes de la vie même.

Le Come-back De Baquet (1988, 24 min)
En Juillet 1956, l’acteur et violoncelliste Maurice Baquet réalisait, avec l’alpiniste Gaston Rebuffat, la première ascension de la face sud de l’Aiguille du Midi (3842 m), magnifique paroi de granit rouge se dressant comme un rempart au-dessus de la Vallée Blanche, dans le Massif du Mont-Blanc... 32 ans plus tard, comme pour saluer la mémoire de son ami Gaston, Maurice Baquet gravit à nouveau cette paroi suspendue entre ciel et terre, derrière Christophe Profit.

Vas-y Lapébie !En 1988, Roger Lapébie, 77 ans, est le plus ancien vainqueur du Tour de France cycliste encore en vie. Depuis sa victoire légendaire de 1937, un demi-siècle a passé. Pourtant, Roger parcourt encore chaque semaine plus de 300 kilomètres à vélo sur les routes des Landes. Le portrait d’un grand bonhomme du cyclisme, qui affirme : « J’aime mon vélo plus que moi-même ».

DVD 3 - La Ville Louvre (1990, 85 min)

Prix Europa, « Meilleur documentaire de l’année »,1990 • Prix Intermédia, Cinéma du Réel, Paris, 1990

Le Louvre comme vous ne l’avez jamais vu !
Pour la première fois, l’un des plus grands musées du monde dévoile ses coulisses à une équipe de cinéma : on accroche des tableaux, on réorganise des salles, les œuvres se déplacent... Peu à peu, des personnages apparaissent, se multiplient, se croisent pour tisser les fils d’un récit. Des kilomètres de galeries souterraines, des réserves enfermant des milliers de tableaux, de sculptures et d’objets, des lieux interdits au public... Un film où se mêlent le quotidien et l’exceptionnel, le prosaïque et le sublime.

Bonus
- « Programmer le hasard », entretien avec Nicolas Philibert par Frédéric Strauss, critique à Télérama (47 min)
- Film avec ou sans sous titres français

Dvd 4 - Le Pays Des Sourds (1993, 99 min)

Nicolas Philibert nous raconte leur histoire et nous fait voir le monde à travers leurs yeux
Jean-Claude, Abou, Claire, Florent et tous les autres, sourds profonds depuis leur naissance ou les premiers mois de leur vie, rêvent, pensent, communiquent par signes. Avec eux, nous partons à la découverte de ce pays lointain où le regard et le toucher ont tant d’importance. Ce film raconte leur histoire, et nous fait voir le monde à travers leurs yeux.

Bonus
- « Eclats de signes », entretien avec Emmanuelle Laborit par Nicolas Philibert
- Film avec ou sans sous titres français

Dvd 5 - Un Animal, Des Animaux (1994, 59 min)

La galerie de zoologie du Muséum national d’Histoire naturelle de Paris était fermée au public depuis 1965, laissant à l’abandon des centaines de milliers d’animaux naturalisés : mammifères, oiseaux, reptiles, insectes, batraciens, crustacés, mollusques...

Tourné au cours de ses travaux de rénovation - de 1991 à 1994 -, le film raconte la métamorphose de ce lieu et la résurrection de ses étranges pensionnaires. Il nous offre le regard fouineur et décalé d’un amateur de rêves qui se serait introduit en ces lieux par effraction, bientôt saisi par l’émotion que dégagent ces milliers d’animaux immobiles, accumulés par les savants d’autrefois et si précieusement conservés par les scientifiques d’aujourd’hui.

Bonus
- Trois courts-métrages de Nicolas Philibert : « Portrait de famille » (2mn30), « Dans la peau d’un blaireau » (7mn) et « La métamorphose d’un bâtiment » (8mn)
- « Ce qui anime le taxidermiste », entretien avec Jack Thiney (18mn)
- Film avec ou sans sous titres français

Dvd 6 - La Moindre Des Choses (1996, 105 min)

Au cours de l’été 1995, fidèles à une tradition, pensionnaires et soignants de la clinique psychiatrique de La Borde se rassemblent pour préparer la pièce de théâtre qu’ils joueront le 15 août. Mais au-delà du théâtre, le film raconte la vie à La Borde, celle de tous les jours, les petits riens, la solitude et la fatigue, les moments de gaieté, les rires, l’humour dont se parent certains pensionnaires et l’attention profonde que chacun porte à l’autre.

Bonus
- L’Invisible, 2002, 45 mn Entretien avec Jean Oury, directeur de la Clinique de La Borde, par Nicolas Philibert (45 mn)
- Film avec ou sans sous titres français

Dvd 7 - Qui Sait ? (1998, 106 min)

Comment transfigurer le réel pour faire naître de la fiction ?
Ce soir-là, ils ont décidé de se retrouver dans les locaux de leur école pour imaginer ensemble un projet de spectacle dont le thème - ou le prétexte - est la ville même de Strasbourg. Mais très vite, ils vont se heurter à d’innombrables difficultés : quelle histoire raconter ? Comment la structurer ? Comment faire du théâtre sans le support d’un texte, sans personnages préexistants ? Comment mettre en commun les différents éléments d’enquête que chacun a recueillis sur la ville ? Comment transfigurer le réel pour faire naître de la fiction ?
Et comment travailler ensemble - à quinze ! - lorsqu’on a choisi de se passer d’un metteur en scène extérieur ? Autant de questions qui amèneront chacun à évoquer son rapport à la ville, la politique, les utopies, le théâtre... Autant de questions qui renvoient - en miroir - à la démarche même du réalisateur, dans un film qui part ouvertement à la recherche de son propre sujet...A l’aube, rien n’a changé ou presque. Qui sait ?

La Moindre Des Choses
Nous sans papiers de France (1997, 3 min)
En soutien aux sans-papiers, un film collectif cosigné par 200 réalisateurs, producteurs, distributeurs et exploitants de cinéma. Avec Madgiguène Cissé.

Nenette (2009, 55 min, inédit)
Née en 1969 dans les forêts de Bornéo, Nénette vient d’avoir 40 ans. Ça compte ! Il est rare qu’un orang-outan atteigne cet âge-là ! Pensionnaire à la ménagerie du Jardin des Plantes depuis 1972, elle voit chaque jour des centaines de visiteurs défiler devant sa cage. Naturellement, chacun y va de son commentaire...
Nénette, nouveau film inédit de Nicolas Philibert (55 min). Du haut de ses 40 ans, la doyenne du Jardin des Plantes voit chaque jour des centaines de spécimens étranges défiler devant sa cage...

Dvd 8 - Être Et Avoir (2002, 104 min)

Il existe encore, un peu partout en France, des écoles « à classe unique », qui regroupent autour d’un même maître ou d’une institutrice tous les enfants d’un même village, de la maternelle au CM2.Entre repli sur soi et ouverture au monde, ces petites troupes hétéroclites partagent la vie de tous les jours, pour le meilleur et pour le pire. C’est dans l’une d’elles, quelque part au cœur de l’Auvergne, que s’est tourné ce film.

Bonus
- Entretien avec Nicolas Philibert
- « Festival ! » (Toute l’équipe du film sur la Croisette)
- « Récitations »
- Sous-titres anglais, et en V.F. pour sourds et malentendants

Dvd 9 - Retour En Normandie (2006, 113 min)

À l’origine de ce film, il y en a un autre. Celui que le cinéaste René Allio tourna en Normandie en 1975, d’après un fait-divers, avec des paysans dans les rôles principaux : Moi, Pierre Rivière, ayant égorgé ma mère, ma sœur et mon frère... Nicolas Philibert, alors jeune assistant, avait été chargé de les recruter. Une aventure de cinéma singulière et forte dont le souvenir ne cessera de l’accompagner. Dans Retour en Normandie, il revient voir ces hommes et ces femmes pour les filmer, dans leurs vies d’aujourd’hui, aux prises avec le monde.

Bonus
- Entretien avec Nicolas Philibert (15 mn)
- sous-titres français pour sourds et malentendants

Coffret Nuri Bilge Ceylan Pyramide Vidéo :
5 DVD
KASABA (1997)
Un village de la Turquie profonde, dans les années 1970. Au fil des saisons, deux enfants se frottent au monde adulte, à sa complexité et à sa cruauté.
NUAGES DE MAI (1999)
Muzaffer, cinéaste nonchalant, revient dans le village de son enfance pour y tourner un film. Ses parents, préoccupés par la menace de confiscation de leur terre, se montrent récalcitrants à participer au projet.
UZAK (2002 ) & KOZA (1995)
Istanbul. Mahmut, photographe aigri et désabusé, se voit contraint d’offrir l’hospitalité à son cousin Yusuf, jeune campagnard en quête de travail. Entre ces deux solitudes, la cohabitation s’avère vite difficile, nourrie d’incompréhensions et de frustrations.
LES CLIMATS (2006 )
Isa est un intellectuel turc, égoïste et manipulateur. Bahar, sa compagne à la beauté mélancolique, se dérobe faute d’être comprise. Été aveuglant à Kas, automne morne à Istanbul, hiver enneigé dans les montagnes d’Anatolie : les saisons se succèdent, reflétant les climats changeants de ces deux êtres seuls, à la poursuite d’un bonheur qui ne leur appartient plus.
LES TROIS SINGES (2008 )
A Istanbul, Eyüp, chauffeur d’un homme politique en campagne, est contraint d’aller en prison pour protéger son patron, qui devient alors l’amant de sa femme. De petits secrets en lourds mensonges, la famille de disloque, en refusant de voir la réalité, de l’entendre ou d’en parler, comme dans la fable des « trois singes ».

Coffret Joseph Losey :

Retrouvez 7 chefs-d’oeuvre de Joseph Losey dans ce coffret 8 DVD qui propose en bonus un portrait inédit du grand réalisateur...
Informations Produit : Studio Canal : 56 euros.
Contient :
- "Eva"
- "Pour l’exemple"
- "Accident"
- "The Servant"
- "Mr. Klein"
- "The Criminal"
- "Le Messager"

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.